Diffamation - Internet

Publié le 02/03/2017 / dans Droit pénal

Une nouvelle mise à disposition du public d'un contenu diffamatoire précédemment mis en ligne sur un site internet, dont le titulaire a volontairement réactivé ledit site sur le réseau internet, après l'avoir désactivé, constitue une publication nouvelle qui fait courir un nouveau délai de prescription.

Retour


Alexandre Bories

Montpellier

  • Avocat à la Cour - Docteur en droit
  • Spécialiste en droit de la propriété intellectuelle
  • Spécialiste en droit des nouvelles technologies, de l'informatique et de la communication

Cabinet Alexandre Bories

4 rue des Trésoriers de la Bourse
34000 Montpellier (Hérault)

Tél. : 04 67 60 60 88
Fax : 04 67 60 61 49
E-mail :